jeudi 17 décembre 2015

Allégresse

" Tant d'étoiles, rieuses et silencieuses
Veillent sur mes petits yeux malicieux.
Ephémères et légères, tout là-haut parmi les cieux,
Danseuses fragiles aux arabesques ambitieuses.
Immensités sans fin
Dont je suis le témoin.
Sous les songes d'un soir d'été
Pour la beauté d'une Voie Lactée."

J.P.

Lake Tekapo, nuit du 17 au 18 Décembre 2015.

1 commentaire:

  1. Maman m'a dit qu'il était de toi. Futur Hugo ? ;-)

    RépondreSupprimer